Colosseo

Dernier quartier de Rome

Activités City-trip Destinations Europe Italie Latium Rome WYWH

Encore un article pour vous faire découvrir le dernier quartier de Rome. Enfin pas le dernier construit, juste le dernier dont je vais parler.

Direction Rome antique, Colosseo et San Giovanni.

Nous allons partir de l’élégante place du Capitole que l’on appelle Campidoglio et qui fut dessinée par Michel-Ange. De là, vous avez accès à un belvédère sur le forum romain : c’est canon.

Au loin, on voit le Colisée et bam douze siècles d’histoire en un coup d’oeil.

Surplombant le Forum : la colline du Palatin, superbe ! Surtout quand le soleil se couche, la lumière illumine les vestiges et les villas impériales, tout est doré, c’est magnifique.

A l’est : Saint Jean de Latran et plein de pâtisseries dans les petites rues.

Au sud, les silhouettes des thermes de Caracalla, à ne pas manquer.

A tester

Je vous invite à aller tester les grattachecca. Ce sont des glaces râpées, arrosée de sirop. C’est tout simple, mais très rafraîchissant et bon ! Allez chez Er Chioschetto, ça vaut le déplacement.

A faire

Musei Capitolini

Les musées capitolins sont l’un des plus anciens musées du monde (1471). C’est super grand !

On trouve dans le palais des Conservateurs tous les trésors de la Rome antique : la Louve, la tête colossale de Constantin, et bien sûr des oeuvres de Caravage, Bernin, Titien…

Dans le palais neuf : beaucoup de bustes romaines et la belle salle des Colombes de la Villa Adriana.

Foro Romano

Le forum, le centre politique, religieux et commercial de la République qui s’articule autour du comitium (place où le peuple venait écouter les magistrats), de la curie (siège du Sénat), des basiliques (tribunaux) et des lieux de culte (temple de Saturne…).

Fori Imperiali

De maxi forums impériaux conçus par César, Auguste ou Nerva, nécessaires à la gestion d’un immense Etat. On ne trouve plus que Mercati di Traiano et la Colonna Triaina qui déroule sur 40 mètres de haut le récit des victoires de Trajan sur les Daces.

Palatino

A voir : les vestiges de la salle du trône et du triclinium de la Domus Flavia ainsi que des fresques de la Casa di Livia.

Colosseo

C’est le plus bel amphithéâtre romain du monde, non ?

En 80 Titus l’inaugura par 100 jours de jeux qui coutèrent la vie à 2000 gladiateurs et 900 bêtes.

Sur trois niveaux, on peut compter plus de 50 000 spectateurs !!!

Sous l’arène, il y a un réseau de souterrains qui abritaient tout le machinerie, les cages et les décors. Tout à fait incroyable !

Domus Aurea

La maison Dorée de Néron est une évocation au soleil. En effet, l’empereur s’identifiait à cet astre.

Au début du XVIè siècle, on y découvre des grottes, ornées de fresques qui vont inspirer les artistes de la Renaissance et qui donnent naissance aux « grotesques ».

San Clemente

Venez voir cela car ce sont 17 siècles d’architecture qui se superposent. La façade est du XVIIIè, l’église du XIIè et depuis la sacristie on découvre la première basilique du IVè. Bref, c’est surprenant !

San Giovanni in Lateranno

Immanquable : c’est LA cathédrale de Rome (siège de la papauté jusqu’au XVI).

Edifiée sur une basilique du IVè c’est un vrai puzzle architectural.

Terme di Caracalla

C’est pas tout proche, mais la visite en vaut la peine 🙂

J’ai souvenir d’un été caniculaire, où avec ma mère nous nous promenions dans Rome. Nous avions décidé de prendre le bus pour finir le chemin jusqu’aux termes. C’était sans compter l’implication des romaines dans notre agenda de visite.
En effet, nous attentions le bus et une dame sortant d’un commerce nous aborde.
Où allez-vous ? Quel bus attendez-vous ?
Le tel N° pour aller aux thermes de Caracalla.
Ohhhh mais non, c’est pas loin allez-y à pied.
Eh bien, nous sommes fatiguées et il fait très chaud, c’est éprouvant, nous préférons prendre le bus.
Cette « altercation » attira du monde et deux autres personnes vinrent se joindre à la discussion.
Que se passe-t-il ?
Elles veulent prendre le bus pour aller aux thermes.
Mais c’est à côté.
Mais zut, on est fatiguées….
Ils ont tellement forcé qu’on a cédé et on est parties à pied, reprenant la route alors qu’on était KO.
A peine 10 mètres de fait quittant l’arrêt de bus, que celui-ci ne s’arrêtant donc pas, nous dépassa.
Nous nous sommes retournées jetant un regard noir à nos détracteurs…et c’est transpirantes et HS que nous arrivâmes aux thermes. Un peu dégoûtées et ne profitant pas pleinement de la visite.
Mais ça, c’est la vie à Rome 🙂

Bref, ces hauts bâtiments voulu par Caracalla avec caldarium, frigidarium, gymnase, etc… pouvant accueillir jusqu’à 1600 baigneurs sont superbes et très imposants.


Et voilà, ma série de découverte se termine avec ce dernier quartier de Rome. J’espère que cela vous aura plu et que vous avez des indications pour préparer votre découverte de cette belle capitale italienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.