Hollywood sign

Pourquoi j’aime la Californie

Activités Activités en tout genre Amérique du Nord Archi Déco Design Californie City-trip Culture Découvertes Destinations États-Unis Randonnée Road-trip

Salut à tous, je reviens sur un pan de ma vie, celle que j’ai passée brièvement en Californie.

Il faut dire que je ne suis jamais restée plus de 3 ans dans la même ville (tout en changeant très souvent d’appartement)… un besoin de nouveautés, de défis, et puis la force des choses, souvent…

Bref, aujourd’hui, retour en Californie, une époque fantastique pour moi ! Des découvertes fabuleuses, des rencontres incroyables et un Etat formidable qui restera à tout jamais en moi.

Je vous fais la confidence d’un rêve, celui de passer ma retraite (si un jour je peux en avoir une) dans une beach house à San Diego.

Enfin, voilà, pourquoi j’aime la Californie. Tout d’abord, il y a là, l’une des plus belles routes du monde : la Pacific Highway 1. Elle s’étend sur près de 900 km entre San Diego et San Francisco. Pour l’avoir faite d’un bout à l’autre en plusieurs fois, je peux vous dire que la vue est incroyable. En effet, elle déroule une côte de toute beauté, où la Californian Way of Life prend des dimensions autrement plus naturelles. C’est tellement beau !

Et puis la Californie, c’est une terre de missions. On fait forcément escale à Santa Barbara, comme les missionnaires en 1786. C’est derrière une façade néoclassique à colonnes roses que l’on découvre cette histoire. Les moines franciscains y vivent encore et on est bien d’accord avec eux pour dire que le lieu est agréable.

Outre les grandes villes comme San Diego, Los Angeles et San Francisco qui font tout le charme de cet Etat, j’aime aussi faire du surf à Santa Cruz, du ski au lac Tahoe (à cheval sur la Californie et le Nevada) et profiter des nombreux jardins, ou encore de ma librairie en plein air préférée, à Ojai !

Il y a aussi, l’automne, en novembre plus précisément, qui apporte avec elle le retour des papillons orange et brun : les monarques. Ils arrivent par centaines pour aller dans les gros bosquets d’eucalyptus. C’est un spectacle grandiose.

Entre Los Angeles et San Francisco, si les châteaux européens vous manquent, vous pouvez aller voir le Hearst Castle, à San Simeon. A l’intérieur, la décoration abonde de chefs-d’oeuvres glanés dans toute l’Europe. C’est éclectique, démesuré et à voir… pour se faire sa propre idée.

En Californie, le long de la côte, les superbes vues ne manquent pas. Entre plage de sable beige déserte, chemin littoral perché sur les hauteurs et sous les feuilles des eucalyptus, je ne peux que vous recommander de randonner pour rejoindre ces points de vues imprenables, surtout ceux de Julia Pfeiffer Burns State Parks. Un sentier de 1 km qui offre le meilleur rapport récompense/effort de la planète.

Sinon, entre Carmel et Monterey, l’océan Pacifique se livre le long du célèbre 17-Mile Drive.

Enfin, bref, j’aurai pu vivre toute ma vie en Californie sans me lasser des paysages si riches que cet Etat nous donne. Sincèrement, après l’Italie, je n’ai pas trouvé de meilleur endroit au monde.

Malheureusement pour moi, je ne m’y suis pas établie, la vie est faite ainsi, mais elle réserve bien des surprises, alors qui sait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *