La montagne bourbonnaise est imprévisible

Activités Allier Auvergne Rhône Alpes Destinations Europe France Road-trip

Hello, cette semaine, j’avais prévu une petite balade à la journée, avec plusieurs points d’arrêt dans la montagne bourbonnaise avec mon papa.

Nous voilà partis de Vichy, direction la Guillermie !

Ici, notre objectif est précis : la coutellerie artisanale de Philippe Faye. Eh oui, papa voulait s’acheter un beau couteau et moi, je voulais un autre couteau que mon vieux Victorinox (qui m’a pourtant suivie et bien servi durant mon tour du monde).

Nous voilà donc arrivés à la coutellerie qui ne paye pas de mine. Il faut dire que le ciel était menaçant et la lumière se faisait rare, lorsque nous avons aperçu le néon allumé à l’intérieur. Bon point pour nous, M. Faye était bien là, à l’ouvrage.

Nous sommes restés un bon moment à discuter avec cet agréable artisan et nous sommes repartis avec nos beaux couteaux. Une lame de Damas et manche de génévrier pour papa, et un beaucoup plus classique tire droit, comme on le nomme, pour moi, en corne.

Le ciel toujours orageux au-dessus de la tête, nous persistons dans notre balade et allons à Lavoine, voir l’horloge à eau à billes.

Accrochez-vous bien, il n’y en a que trois au monde : à San Francisco, aux États-Unis, à Munich en Allemagne et à Lavoine dans l’Allier !

Bon, manque de chance, elle était un peu détraquée ce jour-là, et quelqu’un était en train de la réparer. Oui, car présents à 11 h 45, elle nous indiquait qu’il était 3 h 10… M’enfin on a pu voir comment cela fonctionnait et c’est assez impressionant, un joli mécanisme, porté par la roue à eau. Vraiment sympa à voir.

Et c’est là, que le ciel nous est tombé sur la tête. Nous nous sommes mis à l’abri au restaurant à côté de l’horloge. Tout naturellement, nous avons choisi de déjeuner ici et c’est en profitant d’un bon repas montagnard que nous avons regardé le déluge s’abattre sur la montagne bourbonnaise.

Penauds, nous avons donc écourté notre balade et nous sommes rentrés au chaud à la maison. Nous poursuivrons cette incursion une prochaine fois 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *