Vue depuis la Basilique Saint-Pierre

A la découverte du Vatican

Activités City-trip Destinations Europe Italie Latium Rome Vatican WYWH

Toujours durant mon séjour à Rome, en Italie, j’ai passé pas mal de temps à la découverte du Vatican.

Je propose donc aujourd’hui un tour d’horizon de ce petit pays et du quartier Prati de Rome.

Vatican

Piazza San Pietro

Immanquable, cette oeuvre magistrale du Bernin est fabuleuse. En 1656, Alexandre VII confie au Bernin le soin de tracer une place permettant au Pape d’être vu par le plus grand nombre lors de ses apparitions au balcon de la basilique.
Ainsi, la place San Pietro est une esplanade en forme d’ellipse bordée de deux impressionnantes colonnades surmontées de 140 statues de saints.

C’est absolument magnifique. Je vous conseille d’y aller tôt le matin, pour en profiter, seul, pleinement.

Basilica di San Pietro

Arrivée à 9h le matin, il n’y avait personne et j’ai pu visiter la basilique sans touriste !

La basilique Saint-Pierre est la plus grande église du monde !

La nef se déroule sur 186 mètres et la coupole s’élance à 136 mètres de haut, supportée par quatre piles colossales.

Au XVIème siècle, Jules II décide de reconstruire la basilique de Constantin qui s’élevait sur le tombeau de Saint-Pierre. Se succèdent les plus grands architectes : Bramante pour le plan, Michel-Ange pour le dôme et Maderno pour la nef et la façade.
L’intérieur doit beaucoup au Bernin bien sûr, qui réalisa la chaire-reliquaire en bronze qui protège le trône de Saint-Pierre, le gigantesque baldaquin baroque et les tombeaux des papes Urbain VIII et Alexandre VII.

Vous verrez la statue de Saint-Pierre a les pieds usées par les baisers et caresses des pèlerins.

Ne manquez pas la Pietà du jeune Michel-Ange, ni la crypte qui abrite les tombeaux des papes.

Je vous recommande également de monter les 330 marches pour découvrir le dôme. De là haut, la vue est inégalable sur la ville éternelle.

Attention si vous êtes un peu claustro, c’est étroit, ça penche et on ne peut pas faire demi-tour…

Musei Vaticani

Réservez votre billet à l’avance, moi j’avais choisi l’horaire de midi, c’était pas mal. Les gens étaient en train de manger. Du coup, on a pu profiter d’une partie des musées sans trop de monde.

C’est immense, prenez de bonnes chaussures et ne vous chargez pas trop. Le mieux est d’y aller plusieurs fois pour ne pas être gavé.

Le Braccio Nuovo avec la statue d’Auguste et le Museo Pio-Clementino sont superbes. Vous y trouverez plein de statues classiques romaines.

Il y a une portion d’art moderne, cela surprend un peu. Bacon, Chagall et Picasso, ok, pourquoi pas.

Après, vous avez les Stanze di Raffaello. Les appartements de Jules II redécorés par Raphaël en 1508, avec pour thème la connaissance. (L’école d’Athènes, où Platon prend les traits de Léonard de Vince et Héraclite ceux de Michel-Ange).

Et vous ne manquerez pas la Cappella Sistina avec sa célèbre voûte peinte par Michel-Ange de 1508 à 1512.

En direction de la sortie, vous passerez par les galeries des cartes géographiques. Moi, j’adore les cartes et la géo. Alors là, sur 120 mètres de long, c’est fiesta. On y trouve les cartes de toutes les régions d’Italie, c’est super intéressant.

Pour finir, la Pinacoteca vous présentera des chefs-d’oeuvre de la peinture du Moyen Âge au XVIIIème siècle.

Bref c’est à ne pas rater !

Giardini Vaticani

Tout dépend de la saison de votre visite. Mais les jardins du Vatican sont superbes et multiples.

A l’italienne, avec des grottes, des fontaines et des statues et monuments. Ou à la française avec des parterres de fleurs, des bois et des potagers.

En tous les cas, c’est très agréable et la vue est pas mal sur les transepts de la basilique !

Castel Sant-Angelo

En sortant de la basilique, traversez la place et rendez-vous au château Saint-Ange.

On l’appelle ainsi mais c’est le mausolée d’Hadrien (139). Au Moyen Âge, c’était une forteresse, une caserne et une prison. Puis au XV ème siècle, c’est devenu la résidence papale reliée à Saint-Pierre par un long corridor. Vous avez lu le livre de Dan Brown 🙂

Clément VII et Paul III y firent aménager de somptueux appartements dans les années 1520-1530.

De la terrasse, on a une vue sur Saint-Pierre, le Janicule, le centre historique et le beau pont Saint-Ange.

D’ailleurs sur ce pont, vous trouverez dix statues d’anges de marbre blanc dessinés pas le Bernin. Chacun d’eux porte un instrument du martyre du Christ, c’est magnifique.

Prati

En dehors de l’enceinte du Vatican, se trouve le quartier de Prati. Il y a des rues commerçantes mais c’est surtout un quartier résidentiel. Les artères sont plantées d’althéas et il y a pas mal de terrasses de restaurant.

J’ai testé Da Giovanni, un tout petit restau, où les vrais romains semblent venir en famille. Le minestrone est pas mal !

Concernant les glaces, la gelateria dei Gracchi est, certes loin de tout, mais délicieuse ! Les associations sont originales, la glace meringue à la pistache est : MIAM !

Pour le café, la terrasse de la Latteria Giuliani est sympa.

Niveau boutique, je suis allée à l’outlet Gente, pour trouver des paires de chaussures de marques mais bradées. Et je me suis retenue de ne pas craquer chez Peroni pour tout ce qui est matériel de cuisine et décoration de table.

Voilà pour ce coin de Rome, à la découverte du Vatican, la suite au prochain article de blog 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.