L’envie d’aller découvrir les îles de la Société.

Activités Activités en tout genre Aquatique Culture Découvertes Destinations Océanie Polynésie française (France) Randonnée

Hello, il fait chaud, vraiment chaud. En Auvergne, nous avons 40 degrés et les seules choses que je fais, sont de boire des litres d’eau et de me prélasser dans la piscine en lisant.

Je ne fais pas grand chose par ces températures, l’air est bouillant et je passe mon temps à essayer d’hydrater mes chats et à les rafraîchir en mouillant leurs oreilles… ce qui ne leur plaît pas sur le moment.

Je lis, des livres de voyages évidement, et je rêve.

Je rêve de ces îles à mi chemin entre l’Australie et l’Amérique du Sud, aux confins du pacifique sud : les îles de la Société avec Tahiti, Tetiaroa, Moorea, Huahine, Raiatea, Taha’a, Bora Bora, Tupai et Maupiti.

En fait, j’ai déjà mon programme, le voici :

D’abord, j’apprendrais à surfer à Tahiti, j’irai plonger à Moorea, et je ferai le tour de l’île de Huahine en pirogue en faisant quelques arrêts pour faire du snorkelling et pique-niquer sur un îlot.

Ensuite, j’aimerais faire un tour à Raiatea qui est le centre culturel et religieux de l’archipel.

Puis, je voudrais m’isoler de tout à Taha’a où l’on ne peut aller qu’en bateau, histoire de faire un tour des baies et voir la barrière de corail et puis y goûter sa vanille très renommée.

Après quoi, j’irai à Maupiti, comme un bout du monde pour faire du vélo, car il n’y a pas de voitures et c’est moins bling bling que Bora Bora sa voisine.

Oh, bien sûr, je me laisserais aussi tenter par Bora bora quand même pour frimer un peu 😉 mais plus pour faire de la randonnée que me pavaner dans les hôtels de luxe.

Et enfin, j’irais me prélasser à Tetiaroa, cet atoll fabuleux, entre cocotiers et anneau corallien à fleur d’eau.

Hum, attendez, j’adorerais prendre des cours de danse polynésienne tant que j’y suis… mais c’est un rêve, même pas un projet pour le moment cette destination. Alors en attendant que ce rêve me soit accessible et se formalise un peu plus dans les prochaines années, qui sait, j’irai certainement faire un tour à l’association de danse polynésienne de Metz, c’est moins exotique, mais ça fait voyager tout de même.

Je vous dirai ce qu’il en est, et si je me laisse tenter par cette nouvelle activité à la rentrée.

Photos du site de l’office de tourisme de Polynésie Française*