Argentat

Trois jours en Corrèze

Activités Argentat Beaulieu-sur-Dordogne Brive-la-Gaillarde City-trip Corrèze Destinations Europe France Meymac Nouvelle-Aquitaine Road-trip Tulle Uzerche

Dernièrement je suis allée passer trois jours en Corrèze, histoire de changer d’air et de me reposer un peu.

Voici ma suggestion de parcours ! 

Mon itinéraire 

Premier jour

Uzerche

Uzerche
Uzerche

En partant de l’Ouest de l’Allier, j’ai pris la direction de la Corrèze et j’ai fait un premier arrêt à Uzerche.

Wow, trop canon ! Ça pose le décor non ?

« La Perle du Limousin » comme on la nomme. C’est une citée chargée d’histoire qui surplombe majestueusement un méandre de la Vézère, un patrimoine bâti remarquable dans un cadre naturel singulier.

Etant hors saison, j’ai eu la ville pour moi seule. Je me suis garée au coeur de la ville, près de l’abbatiale St-Pierre que j’ai visité ainsi que sa crypte plutôt singulière. On notera le style art roman limousin et un clocher octogonal typique. Puis je suis allée à l’office de tourisme, j’ai téléchargé la visite de la ville via un QR code et je me suis laissée guidée dans les ruelles, c’était super !

La ville est pleine de tours, de passages voûtés et les maisons sont canons ! Enfin maisons, plutôt demeures qui ressemblent à des châteaux. D’ailleurs, il y a ici un proverbe qui dit « qui a maison à Uzerche a château en Limousin ».

J’en ai aussi profité aussi pour découvrir les nombreux artisans, réunis dans des boutiques où j’ai craqué pour plein de jolies choses.

J’avais mon petit casse-croûte que j’ai grignoté dans le parc de l’abbatiale et puis je suis allée voir l’écoquartier (réhabilitation du quartier de la Papeterie) pour ses graffitis mais sans plus… cela doit être plus animé lors d’événement concernant le street art.

Sachez qu’Uzerche fait partie depuis 2010, des « 100 Plus Beaux Détours de France ».

Brive la Gaillarde
Brive la Gaillarde

Brive-la-Gaillarde

Partie d’Uzerche, je suis allée à Brive ! Direction l’office de tourisme et bim, j’ai craqué pour un sweat jaune à -50% avec des moustaches et la mention gaillarde. J’ai une petite passion pour les moustaches lol, ne me jugez pas !

Alors là, je suis montée en haut de la tour, phare, Château d’Eau et j’ai lâché l’affaire touristique pour faire du shopping…

Flying tiger aura ma peau en terme de déco ! Mais c’est trop beau.

Je suis quand même allée visiter la collégiale Saint-Martin et j’ai fait un bon tour en ville que j’ai trouvé charmante. Il faisait super beau et 25 degrés, je suis donc allée manger une grosse glace en terrasse avant de reprendre la route.

Glace à Brive
Glace à Brive

J’ai fait un arrêt au Décathlon de Tulle car, j’étais partie avec Al Capone mon petit vélo pliant, mais j’avais oublié la clé du cadenas attaché au guidon… Donc j’ai racheté un gros cadenas et voilà 🙂 Décathlon la valeur sûre.

Direction mon Airbnb à Laguenne-sur-Avalouze, non loin de Tulle. Une super chambre chez une dame charmante qui se met en quatre pour ses hôtes. C’était perdu dans la campagne mais à moins de dix minutes de Tulle. La maison était très agréable et c’était hyper calme. J’ai dormi la fenêtre ouverte, comme souvent et c’était génial d’entendre les oiseaux chanter le matin.  

Deuxième jour 

Sarran

Sarran Musée du Président Jacques Chirac
Sarran Musée du Président Jacques Chirac

Après un bon petit-déjeuner avec confitures maisons, je suis partie à Sarran. Mon objectif : le musée du Président Jacques Chirac. Franchement, c’était super sympa comme visite et puis encore une fois, j’étais toute seule ! On y découvre les cadeaux qu’il a donné au nom de la France et ceux qu’il a reçu durant ses mandats.

Au sous-sol, une collection des tapis qu’il a reçu en cadeau ainsi qu’une exposition sur le Japon.

Roc du Busatier

Roc du Busatier
Roc du Busatier

Puis, je suis partie dans la nature. Le roc du Busatier vous donne un superbe point de vue sur les gorges de la Dordogne. Et il y a une randonnée, difficile, de 3h environ, superbe, mais un peu costaud. Surtout que c’était un beau jour à 25 degrés et ces premiers jours de chaleurs me sont toujours difficile. Je n’aime pas trop quand il fait trop chaud…

Après cette bonne randonnée, je suis allée voir les cascades de Gimel. Bon alors là, je ne vous le recommande pas. La première cascade est gratuite, on peut la voir depuis le début du sentier et ensuite 6 euros pour voir deux autres cascades, pour une balade de 30 minutes… En 10 minutes le tour est fait et ce n’est pas fantastique. La première cascade est la plus belle !

Bon, en plus, j’aime pas quand les lieux naturels sont payants donc forcément, je ne suis pas très enthousiaste. Bref, j’en ai profité pour visiter le village et j’ai encore craqué chez les artisans, poterie, bijoux… encore des cadeaux !

Argentat

Argentat
Argentat

Jolie petite ville au bord de la Dordogne. J’ai sorti Al Capone et j’ai dévalé les rues jusqu’à la Dordogne. En effet, Argentat a été durant des siècles un grand port de commerce. 

Il y a d’ailleurs une gabare qui est toujours là. Ces embarcations étaient chargées de bois, de cuir et d’huile et filaient vers Bordeaux en quelques jours.

En somme, un endroit que je vous recommande, car c’est très mignon. Bon par contre, ça monte après pour revenir en ville. Oui, j’ai poussé le vélo !

Beaulieu sur Dordogne

Alors là, il y avait plus de monde déjà. J’ai voulu m’installer en terrasse mais au bout de trente minutes on ne m’avait toujours pas servie, je suis donc partie. J’ai trouvé un agréable salon de thé le Piléa Café. Super sympa où j’ai bu une limonade maison, parfait !

Je me suis promenée en ville et j’ai fini par aller dîner aux Flots Bleus. C’était un menu spécial Pâques, donc gonflé et qui ne valait pas forcément ce prix là… mais bon les dernières années ont été difficiles pour les restaurateurs.

Troisième jour

Bon, j’ai du écourté mon séjour, de fait, je n’ai même pas visité Tulle… Je reviendrais donc en Corrèze pour visiter de nouveaux lieux. Ce département m’a beaucoup plu et il y a plein de belles choses à voir !

En repartant, j’ai découpé mon voyage et j’ai fait une pause à Meymac.

Meymac 

Meymac
Meymac

Porte d’entrée sud du Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin, bâtie au pied du Mont Bessou (à une altitude de 1000 mètres au sommet de la tour que j’ai fait pour ma deuxième pause).

A voir l’abbatiale Saint-André et les jolies ruelles de la ville. Je n’ai fait qu’une courte pause pour voir cela et prendre un café, mais c’était très sympa. En plus, le café était très animé, on voyait bien que les locaux s’y donnaient rdv et c’était cool.

Et voilà, mes trois jours en Corrèze se sont terminés ainsi, sous le soleil et c’était une parenthèse très agréable. J’ai déjà hâte d’y retourner.

Vous connaissez ce département ? Qu’avez-vous à me conseiller là-bas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.