Explorer la ville de Bologne en 24 heures

Activités Bologne City-trip Destinations Emilie-Romagne Europe Italie

Hello, partons à la découverte de la ville de Bologne en Italie. Je vous donne mes secrets pour explorer la ville de Bologne en 24 heures, top chrono.

Bologne, c’est la capitale de la région Emilie-Romagne dans le nord de l’Italie et c’est aussi la capitale de la gastronomie.

Mais alors que voir et que faire à Bologne en une journée ?

Si vous n’avez qu’une journée à consacrer à la ville, voici une sélection des meilleures choses à faire pour explorer la ville de Bologne en 24 heures.

Vous êtes prêts ? C’est parti !

Comment venir à Bologne en Emilie-Romagne ?

La région d’Emilie-Romagne se trouve entre trois des régions touristiques les plus populaires d’Italie. On parle ici de la Lombardie, de la Vénétie et de la Toscane.

Alors peu importe que vous arriviez à Milan, Florence ou Venise, vous pourrez rejoindre Bologne en une ou deux heures de train, de voiture ou de bus.

Personnellement, je vous conseille de prendre le train. C’est le moyen le plus simple de se déplacer.

Vous pouvez aussi opter pour le bus. Avec Flixbus, vous trouverez de quoi venir à Bologne, c’est facile et pas cher.

11 choses à faire pour explorer la ville de Bologne en 24 heures

Êtes-vous prêts à découvrir Bologne ? Voyons donc tout ce que vous devez savoir pour explorer Bologne en 24 heures !

1- le centre historique de la ville

La ville de Bologne a un surnom unique en Italie, « La Dotta, la Grassa e la Rossa ».

La dotta signifie la savante, car Bologne est une ville universitaire très célèbre en Italie et elle abrite la plus ancienne université encore en activité en Europe. Ensuite, la grassa fait référence au fait que la nourriture à Bologne est mondialement connue. Donc la grassa qui veut dire la graisse fait référence à la bonne bouffe. La Rossa, qui signifie la rouge, renvoie aux briques rouges qui sont vraiment spécifiques au centre historique de la ville.

Les portiques classés au patrimoine de l’UNESCO peignent les rues avec des lumières, des ombres et des perspectives architecturales profondes comme une oeuvre d’art en mouvement. Le centre historique quant à lui, regorge de joyaux cachés étonnants. Vous trouverez aussi une particularité à la ville, qui est les rangées de colonnades et d’arcs.

Bologne, c’est aussi la ville des arches, un autre surnom de la capitale.
Pour bien commencer votre visite, il faut flâner et se laisser porter par l’atmosphère de la ville et trouver un joli bar pour prendre un bon café.

2- la basilique San Petronino

Sur la place principale de Bolgone, la piazza Maggiore, vous verrez l’étonnante basilique San Petronino. Elle domine la place entourée de bâtiments importants de chaque côté.

La basilique était dédiée au saint patron de Bologone, Saint Pétrone, qui était l’évêque de Bologne au Vème siècle.

Sa construction a débutée en 1390 et comme vous pourrez le voir en étant en face, la façade principale est restée inachevée. Sachez aussi, qu’elle n’a été consacrée qu’en 1954…

3- La place Maggiore

C’est la place principale de Bologne dans le centre historique. On se promène sur la place pour prendre un café ou un apéritif sous les portiques.

4- La fontaine de Neptune

Lorsque vous arrivez sur la place Maggiore, sur le côté gauche si vous vous tenez devant la basilique, vous trouverez la magnifique fontaine de Neptune. Elle est située sur la place del Nettuno, entourée de beaux bâtiments.

La fontaine a été conçue par Giambologna au XVIème siècle. La fontaine de Neptune est l’une des fontaines les plus importantes d’Italie et c’est le symbole de Bologne. Je vous conseille de venir le matin pour la lumière et pour éviter la foule.

5- Les rues marchantes

A l’est de la place Maggiore se trouvent la rue animée et colorée de Quadrilatero et son incontournable marché. C’est le coeur branché et gastronomique de la ville. Ce quartier est rempli de marchands de légumes et de poissonniers qui crient leurs plats du jour. Vous ne manquerez pas les focaccierias !

Ici se mêlent les odeurs de café italien et de pain frais et chaud, un délice.

6- Aller dans une salumeria

Impossible de ne pas tester les charcuteries et fromages originaires de cette région. De toutes façons, toutes les salumeria proposent une terrasse extérieure pour s’installer et déguster la marchandise. Il faut goûter au salami, à la coppa, la pancetta, les différents types de jambon, le speck et la mortadelle typique de Bologne.

C’est définitivement quelque chose à faire à Bologne !

7- Tester les Tortelli à Brodo, le plat typique

Vous ne pouvez pas passer à côté de la gastronomie ici. Il faut tester les lasagnes à la sauce béchamel, les maccheroni alla bolognese avec du ragoût blanc et bien évidemment les tortellini à brodo.

Si comme moi, vous aimez cuisiner, vous serez ravis par les recettes de Bologne. Perso, j’aime bien acheter des livres de recettes des différentes régions d’Italie, c’est tellement riche et j’ai la chance de pouvoir lire et comprendre l’italien donc c’est le top.

Vous pouvez faire une visite sur la thématique de la gastronomie, ça vaut vraiment le coup. Il y a pas mal de tours qui proposent cette activité et vous découvrirez la cuisine locale et les produits célèbres de Bologne et de la région d’Emilie-Romagne. Un seul mot d’ordre : régalez-vous !

8- Les deux tours de la ville

Un peu d’exercice maintenant. Que diriez-vous de gravir 498 marches en bois, étroites, jusqu’au sommet d’une tour médiévale ? Le tout à 97 mètres de haut pour avoir une vue imprenable sur Bologne ? Eh bien, il ne vous plus qu’à monter en haut de la tour Asinelli.

Les deux tours de Bologne, les Due Torri di Bologna sont le monument le plus célèbre de la ville. Les constructions ont été commandées au XIème siècle par les familles Asinelli et Garisenda. Les tours servaient de fortifications défensives, mais étaient aussi placées stratégiquement au point d’entrée de la ville sur l’ancienne voie Aemiliana.

9- Se promener dans la vieille ville et près des canaux

C’est un fait peu connu, mais Bologne possède un réseau de 60 kms de canaux qui datent du Moyen-Age. Bien que cachés par les nouvelles constructions, il existe des endroits où vous pourrez voir quelques canaux.

C’est un peu comme Venise, mais avec des tout petits canaux et des maisons rouges sur les côtés. Les canaux se trouvent à environ 15 minutes à pied de la place Maggiore.

10- L’aperitivo

Lorsque l’horloge indique 18h, il est l’heure de faire l’aperitivo. Assurez vous de trouver un bar sympa, installez vous et commandez un spritz, un negroni ou un sbagliato pour faire local.

Je dis bien faire l’aperitivo car en italien vous direz faccio l’aperitivo. Si vous dites cela, on vous apportera une collation et pas seulement votre boisson. La collation se sera, des noix, de la charcuterie, des mini pizzas, de la bruschetta, du fromage et des olives. Ces collations sont toujours incluses dans le prix de votre apéritif.

11- La galerie nationale de Bologne

Vous ne pouvez pas manquer d’aller visiter un musée. Dans ce musée, vous trouverez de nombreuses oeuvres qui sont liées à la région d’Emilie-Romagne et à la ville de Bologne. Le musée est divisé en deux parties, d’un côté l’Academia Clementina et de l’autre l’Académie des Beaux-Arts. Vous pouvez trouver des oeuvres de Raphaël et du Titien !

Voilà, j’espère vous avoir donné envie d’aller explorer la ville de Bologne en 24 heures et peut-être même d’y rester plus longtemps.

J’ai perdu toutes mes photos de mes années 2015 et 2016 et je n’ai donc rien sur ma visite de Bologne, les images viennent du site de l’office de tourisme de Bologne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.