Dernier tour à Madère

Activités Activités en tout genre Destinations Europe Île de Madère Portugal Randonnée

Bom dia !

Dernier article sur Madère afin de clôturer mon tour de l’île.
Ah quel beau voyage, finalement 2019 n’aura pas été franco-française et tant mieux !!!

Alors voilà le coeur puissant de l’île, la Madère profonde et volcanique. Ici, on s’envole au dela des 1800 mètres aec les trois picos : Ruivo (1862m), das Torres (1853m) et do Arieiro (1818m), j’ai du rusé pour faire la géocache qui s’y trouve, mais vu que tout le monde regardait le paysage, j’ai pu trouvé la petite boîte et me loguer.
Je vous raconte pas les routes à pic mais panoramiques qu’il faut prendre pour y aller, c’est fabuleux ou effrayant selon votre niveau de vertige. Moi, j’adore, ma mère a beaucoup moins apprécié les balades et a plutôt serré des dents…

A flanc de montagne, on trouve des villages charmants comme Sao Jorge et son église baroque ou Santana et ses maisons de poupées et puis on peut se balader tranquillement, sans vertige le long des levadas qui courent le long des sentiers bordés de magnifiques hortensias et d’agapanthes (gigantesques, enfin bien plus grands que ceux du jardin…).

Perso, j’ai beaucoup aimé Faial avec ses piscines d’eau de mer et ses plages de galets qui me rappelaient l’Italie.

Nous avons aussi fait un stop à Boca da Encumeada, c’est le col central de Madère à 1007 m d’altitude, avec un belvédère à 360 degrés sur les deux versants de l’île, nord et sud.

Enfin voilà, Madère m’a ravi, j’ai tellement aimé les fleurs gigantesques et les magnifiques jardins. Les randonnées sont superbes et pour tous niveaux, il ne me reste plus qu’à y retourner pour crapahuter un peu plus sur cette belle île et aller découvrir les îles de Santa Cruz et Porto Santo (où sont régulièrement rediriger les avions qui ne peuvent pas atterir à cause du vent, oui, ça souffle très fort quand on atterit, ma mère n’était vraiment pas à son aise à ce moment là).

Les voyages, il n’y a que cela qui m’anime, j’espère bientôt pouvoir repartir, mais avant, c’est formation d’allemand et de luxembourgeois afin d’entamer une nouvelle vie hors de France très prochainement, je l’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *