Le port

La Rochelle

Activités Charente-Maritime City-trip Destinations Europe France La Rochelle Nouvelle-Aquitaine

En automne, l’an dernier, je me suis installée quelques jours à La Rochelle, en Nouvelle-Aquitaine. Histoire de prendre l’air et de profiter d’une belle et je ne regrette pas mon choix. Mon séjour en solo était génial.

Je suis allée à l’office de tourisme pour prendre toute les infos nécessaire à mon séjour et j’ai réservé une visite guidée de la ville. C’était trop bien.

Allez go partons à la découverte de La Rochelle.

Visite guidée découverte de La Rochelle

Nous avons commencé le tour, par le quartier Chabut. Ici, les bâtiments sont construit en bois de cèdre rouge du Canada et l’architecte était danois. D’ailleurs, cela se ressent, on se croirait au Danemark dans ce quartier, j’adore.

On nous explique que le port de La Rochelle servait autrefois pour les échanges de sel et de vin, puis pour la traite négrière. A tel point que c’était le deuxième plus grand port d’échange après Nantes et devant Bordeaux.

La passerelle se lèvera juste à notre passage pour laisser rentrer un bateau au port et on nous explique qu’il s’agit d’un cadeau de Marseille en 1927.

Juste en face, on admire le musée maritime avec le France 1 qui fut un bateau météo. Il est superbe. Il y a également un bateau noir et blanc qui est un chalutier et enfin un bateau jaune et vert qui est un remorqueur. La visite de ce musée est un must, c’est vraiment top !

Le port des minimes, ici, compte 5000 places, c’est le plus grand de toute la côte.

Les tours

Retour en ville, ou l’on nous décrit les trois tours. La tour St Nicolas la plus haute dont le saint protège les marins. La tour penchait lors de sa construction. Elle fut redressée avec des pieux enfoncés jusqu’à 10 mètres dans la vase et la boue. Et enfin, la tour de la chaîne construite sur la terre, celle-ci.

En fait, la tour de la chaine et l’autre tour étaient aussi haute l’une que l’autre mais la première stockait de la poudre à canon et un jour, boum, ça a explosé. De fait, elle est plus petite aujourd’hui.

La guide nous explique qu’au Moyen Age, il y avait une chaîne entre les deux tours, d’où le nom d’une des deux tours.

La troisième tour, celle la lanterne ou des 4 sergents avait servie de phare au Moyen Age.

En fait, ce fut le premier phare de la côte Atlantique, puis une prison pour les marins…

On raconte que 4 sergents qui complotaient contre le roi ont été enfermés dans cette tour. Ils seront guillotinés à Paris place de Grève.

En ville

Saviez-vous qu’il n’y avait pas moins de 250 gargouilles à La Rochelle ? Non ? Alors, levez les yeux et cherchez-les. Elles sont parfois rigolotes. Bon au XIX° elles ont été bouché pour éviter qu’on se prenne une douche au milieu de la rue, c’est mieux.

A regarder les maisons, vous verrez que les maisons à colombages comportent des ardoises sur le bois du colombage. Cela sert de protection au bois contre le sel et l’humidité.

La Mairie

Un joli bâtiment à ne pas manquer : la mairie dont la façade date du XV° avec au dessus du portail le blason de La Rochelle. Trois fleurs de Lys et un bateau aux voiles gonflées.

Magnifique.

Sacrée histoire récente pour cette mairie rénovée en 2010 mais subissant un incendie peu de temps après…

Bon, je m’arrête là, en espérant que cette découverte de La Rochelle vous ait plus. Moi, La Rochelle, j’adore, j’y suis déjà revenue cette année avec Tony et je dois revenir avec ma famille, c’est trop beau.


Et petite adresse :

Ragazzi da Peppone : un bon restaurant italien, où on ne peut pas réserver et qui est pris d’assaut, je vous le recommande, c’est délicieux (et copieux).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.