Comprendre l’Allemagne

Allemagne Destinations Europe

Détails pour comprendre l’Allemagne

Berlin
Berlin

Pour comprendre l’Allemagne : L’Allemagne est une république fédérale, composée de 16 Länder. Chaque Land a donc son propre gouvernement et son parlement qui décident notamment de la politique à mener (dans le domaine de l’éducation, de la police ou de l’environnement).

Cependant, les Länder doivent respecter les lois votées par le gouvernement fédéral.

Population :

83,24 millions

Superficie :

357 046 km²

Régime politique :

La République fédérale d’Allemagne est un Etat fédéral organisé en démocratie parlementaire. 

Président de l’Etat fédéral :

Frank-Walter Steinmeier

Chancelier fédéral :

Olaf Scholz

Capitale :

Berlin

Langue officielle pour comprendre l’Allemagne :

L’allemand mais il existe une trentaine de dialectes.

D’ailleurs l’allemand est la langue numéro 1 en Europe avec 100 millions d’européens germanophones.

En effet, c’est la langue officielle de l’Allemagne, de l’Autriche, du Liechtenstein et de la Suisse ainsi qu’une des langues officielles du Luxembourg, de la Belgique et dans la région du Tyrol du Sud en Italie. Elle est aussi parlée au Danemark, en République Tchèque, et n Slovaquie, en Roumanie…

Monnaie :

L’euro depuis le 1er janvier 2002.

Drapeau :

Mosel Radweg
Sur l’eau Mosel Radweg

Composé de trois bandes horizontales : noir, rouge et or. La devise est union, droit et liberté.

Géographie pour comprendre l’Allemagne :

Dépendances :

Büsingen est une petite ville allemande de 1300 habitants située en Suisse 🙂

En mer du Nord, l’archipel d’Helgoland appartient à l’Allemagne depuis 1890.

Un peu d’histoire pour comprendre l’Allemagne

Avant 1871, l’Allemagne n’existait pas en tant que nation. C’était un territoire divisé en pleins de royaumes et de villes qui étaient dirigés par des princes ou de riches commerçants.
C’est après la guerre franco-allemande de 1870 que ces unités se sont unies sous la Prusse. 

L’Empire allemand était né, dirigé par Guillaume Ier de Prusse. 

Après la défaite allemande lors de la Première Guerre mondiale, c’est la chute de la Prusse et le 9 novembre 1918 l’avènement de la république. 

En 1933, la République de Weimar est remplacée par un régime totalitaire dirigé par Adolf Hitler. Il déclenchera la Seconde Guerre mondiale en 1939. 1945, l’Allemagne est divisée entre les vainqueurs. En 1949, deux états sont créés : l’Allemagne de l’Ouest (RFA) et l’Allemagne de l’Est (RDA) sous influence soviétique. 

Puis en 1961, on construit un mur à Berlin, séparant la ville en deux parties, Est et Ouest. 

Vous aviez remarqué le petit bonhomme rouge ou vert pour traverser ? On l’appelle Ampelmann. Cela vient du temps où l’Allemagne était divisée en deux et ce bonhomme coiffé d’un chapeau est typique de la RDA. D’ailleurs, pour toute cette nostalgie de l’est, de la RDA, on a inventé le mot « Ostalgie ».

Le 9 novembre 1989, le mur qui séparait Berlin en deux tombe. Onze mois plus tard, le 3 octobre 1990, l’Allemagne de l’Est et de l’Ouest sont réunifiées. Depuis, c’est le jour de la fête nationale allemande. 

Gastronomie

Hyper important le Frühstück : café au lait, muesli, céréales, et Brötchen (petits pains au cumin, au pavot, au sésame), de bretzels, du beurre, de la confiture, du miel, des yaourts, de la charcuterie et du fromage et des oeufs à la coque. Avec ça plus besoin de déjeuner.

Comme on sort de l’école à 13h, on fait Mittagessen, on déjeune à la maison.

On opte donc pour une salade, un plat chaud, une viande ou un poisson avec des légumes ou sinon on peut opter pour des saucisses 🙂 Il y a en a 1500 variétés. Entre la saucisse de Francfort, la curry wurst et autres, il y a le choix. Il y a même un musée à Berlin.

A 18h ou 18h30, il est l’heure de l’Abendbrot : le pain du soir. Et de fait, on va manger un bout de pain avec de la charcuterie froide et du fromage. On peut l’accompagner d’une salade et de cornichons et de moutarde.

Hum, à table on boit souvent des bulles ! Eh oui, on a souvent une machine à faire de l’eau gazeuse. Ce que je préfère c’est l’Apfelsaft, le jus de pomme pétillant.

Titisee forêt noire

Dans le Nord, on trouve du pain au poisson ou du ragoût de crevettes et du Kieler Sprotte, le hareng fumé.

En Bavière, les Knödel, boulettes de pommes de terre, un incontournable.

Dans l’Allgäu c’est les spécialistes du fromage.

Partout, on retrouve l’Eisbein, le jarret de porc salé avec sa choucroute (Sauerkraut) ou les Frikadellen, des feuilles de chou fourrées de viande hachée.

Niveau desserts : génoises fourrées de crème, tartes, biscuits, beignets, bavarois, Trudel… c’est souvent à base de miel, de cannelle et de fruits. Les plus connus : le Käsekuchen, gâteau au fromage blanc, la Schwarzwälder Kirschtorte, la forêt-noire.

Les fêtes

L’oktoberfest : créée en 1810 pour fêter le mariage du prince royal Ludwig et de la princesse Thérèse, elle est devenue une fête de la bière célèbre dans le monde entier.

Le carnaval : le 11 novembre à 11h11 débute la préparation du carnaval qui s’achèvera en une grande fête la semaine précédant Carême. Le jour a ne pas manquer est le Rosenmontag (le lundi des roses). Si toutes les villes fêtent carnaval, le plus connu est celui de Cologne, je vous le recommande vivement.

La SaintNicolas : le 6 décembre, les enfants déposent sur le pas de la porte une paire de chaussures. S’ils ont été sages, le Sankt Klaus distribuera des bonbons sinon Knecht Ruprecht leur donnera des coups de bâton et les emportera dans son grand sac.

Les plats typiques

Pâques : on raconte que c’est un lièvre qui dépose les oeufs de Pâques pour les enfants. On a l’habitude de s’échanger des cadeaux cachés dans un emballage en forme d’oeuf. C’est une tradition qui a inspiré Kinder et ses oeufs surprises.

Le sport

Freiburg

Le football est très populaire et la Fédération allemande de football est la plus grande fédération sportive au monde. Il y a plus de 26 000 clubs dans tout le pays. Le championnat professionnel s’appelle la Bundesliga, c’est comme la Ligue 1 en France.

Les allemands sont très sportifs et sont bons dans plein de disciplines. A noter que la gymnastique artistique a été inventée par un philosophe et éducateur allemand : Friedrich Ludwig Jahn au XIX° : cheval d’arçons, poutre, anneaux, barres parallèles et asymétriques. Le but était de développer le corps autant que l’esprit pour être en bonne santé et fiers d’être allemands.

Bien sûr, on ne manquera pas de parler de Michael Schumacher, Steffi Graf et Boris Becker 🙂

Voilà une brève description pour comprendre l’Allemagne en espérant vous avoir appris quelques petites choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.