Thaïlande : la terre des hommes libres

Bonjour à tous, je termine mon épopée à vélo à travers la Thaïlande et je viens vous livrer mes impressions sur ce pays. Mais d’abord, une petite présentation.

La Thaïlande ou Muang thaï : la terre des hommes libres

Ici, la spiritualité est partout présente, que cela soit les couronnes de fleurs de jasmin pour apaiser les esprits et protéger les voyageurs ou bien les amulettes autour du cou des locaux pour éloigner toutes sortes de maux.

A traverser le pays à vélo, j’ai pu voir toutes sortes de petites maisons sur des poteaux, de toutes les couleurs possible, je me demandais bien ce que cela pouvait être et j’ai enfin trouvé la réponse. Elles sont là pour accueillir les esprits en errance.

Dans le pays, on est animiste (on attribue une âme aux objets), mais on vénère aussi les divinités hindoues et puis, on est aussi bouddhiste, bref, le tout se mélange et cela fait bon ménage.

On compte plus de 30.000 temples : des wat comme on les appelle ici, alors c’est sympa à visiter au début, mais il est vrai qu’on peut rapidement être lassé. Pourtant, ils sont presque tous différents.

A l’origine, ce sont des temples monastères, aujourd’hui, c’est plutôt des endroits de recueillement,  mais dans la campagne, ils sont toujours l’habitat des moines.

Leur architecture :

Caractéristique commune des temples, leurs toitures tripartites pour les trois joyaux du bouddhisme à savoir: Bouddha le maître, Dharma la loi universelle et Sangha les disciples.

Bouddha n’est représenté que dans 4 asanas (postures) :

  • il médite, c’est le plus courant.
  • le bouddha couché, la tête sur une feuille de lotus, cela veut dire que bouddha se trouve en chacun de nous. Il s’approche du nirvâna.
  • debout ou
  • marchant, il descend des cieux.

La position des mains a également un sens :

  • Bhumisparsamudra : assis la main gauche sur le genou gauche et la droite posée sur le genou droit le bout des doigts pointant vers le sol : il invoque la puissance de la terre pour méditer
  • Abhauamudra : debout paume de la main droite levée tournée vers l’extérieur, il repousse la peur
  • Vitarkamudra : le pouce et l’index forment un cercle , cela représente les enseignements du Buddha.
  • Dhyanamudra : les mains posées à plat sur les genoux, paumes vers le ciel,  il médite
  • Varamudra : assis ou debout Le Bras droit pendant le long du corps paume ouverte, il bénit ou fait la charité.

L’incarnation d’un peuple : le roi Bhumidol et la reine Sirikit.

On voit leurs portraits partout partout partout. Paragon de vertu et génie littéraire d’après ce qu’on dit. Il est né aux États Unis et a été éduqué en Suisse. Il a surtout pu prendre le pouvoir parce qu’il n’y a pas d’unité politique dans le pays, tout est trop corrompu…mais le peuple l’apprécie beaucoup et il a beaucoup oeuvré pour le bien être de la population.

Infos utiles :

  • Dans les temples, on se couvre les genoux et les épaules.
  • On se déchausse pour aller dans les temples et presque partout, en fait, c’est indiqué devant les boutiques, en général.
  • On ne se prend pas en photo devant Bouddha.
  • Il ne faut pas pointer les pieds en direction de bouddha ou de quiconque d’ailleurs.
  • Pour les femmes, il ne faut pas toucher les moines, parfois même rien que leur parler les entraîne  à jeûner une journée.
  • Il est strictement interdit de critiquer la famille royale. Sous peine d’emprisonnement.
  • Deux fois par jour à 8h et 18h retentit l’hymne national dans les hauts parleurs des lieux publics.

2 commentaires sur “Thaïlande : la terre des hommes libres”

  1. La terre des hommes libres mais apparemment toujours pas des femmes, si je comprends bien quelle que soit la religion, la croyance, quelle que soit l’endroit du monde où l’on se trouve, la femme est toujours et encore considérée comme impure!!! Grrr!!!!
    La journée de la femme n’est pas prête de disparaître et le chemin de l’égalité est encore loin!
    Allez, l’espoir fait vivre, demain sera meilleur et viendra le jour les mâles n’auront plus peur des femmes parce qu’ils auront enfin appris à gérer leurs émotions et compris que les femmes n’ont rien à voir là-dedans.

Laisser un commentaire