Moulins, la Préfecture de l’Allier

Allier Auvergne Rhône Alpes Destinations Europe France

Moulins, pour beaucoup, est synonyme de petite ville de province, administrative et sinistre… ça, c’est seulement pour ceux qui ne savent pas regarder autour d’eux ! car Moulins cache de nombreux trésors du patrimoine…

Blason ville fr Moulin (Allier).svg« D’argent à trois croix ancrées de sable ouvertes du champ en losange; au chef d’azur chargé de trois fleurs de lis d’or. »

Vous vous demandez un peu ce qu’on est allés faire là-bas en débutant notre article ainsi. Eh bien, figurez vous que c’est le hasard. Nous avions gagné un guide du Routard sur Moulins, Pays Bourbon. Il fallait bien qu’on l’utilise, ce guide. Alors, ni une ni deux, pof, nous voilà débarqués à Moulins.

Mais avant, sur la route, nous sommes passés par Saint-Menoux pour passer la tête dans le débredinoire de l’église. La bredinerie, c’est la crétinerie, du coup, on s’est dit que ça pouvait valoir le coup d’y faire un tour, histoire de rassurer nos mères pour notre tour de vélo autour du monde, hihihi.

Eh oui, Mam’ Janssen, parce que Moulins c’est :

  • le centre national du costume de scène,
  • le musée Anne de Beaujeu
  • la maison Mantin (à visiter impérativement, la visite ne réserve que des bonnes surprises)
  • le grand café Art Déco (absolument magnifique ! )
  • un centre historique régulièrement utilisé pour des tournages, avec son superbe Jacquemart
  • la cathédrale avec son fabuleux triptyque et une mise au tombeau impressionnante
  • le pont Régemortes avec ses 13 arches (il servit de ligne de démarcation entre zone libre et zone occupée pendant la seconde guerre mondiale)
  • le piquenchâgne (ahah tu sais pas ce que c’est ça ! Ben t’as qu’à lire notre article, on le dira à un moment, mais on te dit pas où, comme ça t’es obligé de tout lire, et toc)

Alors voilà, notre visite de Moulins sur une journée, assez chargée, s’est déroulée ainsi :

Le matin, nous avons pris le temps de visiter le centre national du costume de scène. Le musée est imposant et nous ne savions pas du tout à quoi nous attendre à l’intérieur. Nous y avons découvert une atmosphère feutrée concernant l’exposition Noureev, superbe, et de belles mises en scène pour l’exposition temporaire « artisans de la scène, la fabrique du costume ». Il va de soi que ce musée est à découvrir et nous ne manquerons pas d’y revenir pour voir les prochaines expositions.

Petite pause déjeuner au super restaurant bio végan, « Toujours originale, créative ». Un menu de midi pas excessif et délicieux, voilà qui nous a requinqués pour attaquer nos visites de l’après-midi

Un tour au musée Anne de Beaujeu pour ses collections d’art et d’archéologie, mais surtout une visite guidée de la maison Mantin.
Louis Mantin, un « bourgeois » original, curieux et amateur d’art qui fit construire cette maison sur une partie des ruines du palais ducal des Bourbons et qui la légua, ainsi que sa collection, à la ville pour qu’elle soit un spécimen d’habitation du 19°.

Nous terminons notre découverte de la ville, par un grand tour à travers les rues du centre historique, avec de jolies maisons de caractère et quelques chouettes boutiques, dont une boutique de pin’up qui fera envie à Minuccia et qui assouvira sa quête de vintage chez Emmaüs pour quelques emplettes déco et fringues. Nous profitons de la visite du centre ville pour acheter un piquenchâgne qui est une pompe aux poires, aux coings ou aux pommes, c’est super bon, mais également, quelques palets d’or et des crottes du marquis… c’est du chocolat.
Au fait, le piquenchâgne s’appelle ainsi, car après avoir fait tremper les fruits dans un mélange de crème et de sucre, voire d’alcool, il faut les planter bien droits dans la pâte, comme on pique un chêne en terre.

Nous terminons par la majestueuse cathédrale et nous arrêtons pour dîner au Grand Café, le superbe café art déco de la ville. Pas du tout excessif pour un petit menu et des serveurs vraiment super sympas. On vous le conseille, nous y avons passé une très agréable soirée.

En voilà, une journée bien remplie de belles découvertes de la ville.

Vous connaissez Moulins ? Qu’en dites vous ? Nous, on a bien aimé et nous y retournerons pour le musée du costume et ses collections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *