Livres : En un mot, Les Raspberry, La ronde des désirs impossibles

Allemagne Asie Culture Découvertes Destinations Europe Finlande Inde Italie Suède

Voilà un moment que je n’avais pas partagé mes lectures.

Je reviens donc vous donner trois nouveautés.

Tout d’abord, un livre jeunesse, trouvé à la médiathèque.

La section enfants est une mine d’or tant c’est joli et pof, je tombe sur ce livre :

« En un mot petit tour du monde des mots insolites » 
de Nicola Edwards et Luisa Uribe.
♥♥♥


On nous apprend qu’il y a plus de 6 000 langues vivantes sur terre et que chacune est adaptée et liée à son histoire, ses traditions, sa géographie, sa nourriture, bref à son identité. C’est tout cela qui fait que dans chaque langue, il y a des mots que l’on ne peut pas traduire. 

Je vous parlais du lagom il y a peu et bien voici d’autres jolis mots intraduisibles venus de diverses langues. 

J’aime beaucoup apprendre les langues étrangères et j’aime les mots.

Ces mots que l’on ne peut pas traduire, je les aime parce qu’ils rendent compte avec exactitude de quelque chose que nous connaissons tous. 

De ce livre, je vous ai sélectionné les 5 mots qui m’ont le plus plu. 

En plus, les illustrations sont superbes, je vous le conseille vivement. 

Je vous ai bien sûr sélectionné des mots que j’ai appris lorsque je suis partie un bout de temps dans un pays. 

D’abord, la Suède avec gökatta

Se réveiller tôt le matin pour aller dehors et écouter les tout premiers chants des oiseaux. 

C’est le retour du coucou qui, pendant l’hiver, est en Afrique. C’est l’arrivée du printemps. 

Poronkusema un mot finnois qui indique

la distance que peut parcourir un renne sans s’arrêter pour uriner.

Cette distance est de 7,5 km.

Ça me rappelle mon séjour en Laponie avec le peuple Same, où l’on se déplaçait, soit en traîneau avec un renne, soit avec 6 chiens. C’était fabuleux et en motoneige aussi mais ça, j’aimais beaucoup moins. 

Wanderlust en allemand qui signifie

l’envie  irrépressible de voyager.

C’est tout-à-fait moi et tellement difficile (impossible) de le faire comprendre à mes parents. Hihihi.

J’ai soif de nouvelles découvertes au point que je me sens mal, si mal quand je rentre en France. Il paraît qu’il y aurait un gène de la bougeotte selon certains scientifiques. 

Jugaad, c’est du hindi. Ça veut dire :

la capacité  de s’en sortir avec très peu de moyens et de toujours trouver de nouvelles façons de résoudre un problème. 

C’est sûr qu’en Inde, j’ai vu le côté débrouillard des gens. Système D fantastique dans l’incredible India. 

Il faut faire la paix avec les difficultés. On l’utilise même dans les multinationales. C’est le concept de chercher des méthodes de développement plus innovantes pour être plus efficaces en utilisant encore moins de ressources. 

Et enfin, abbiocco en italien, qui désigne :

la somnolence qui survient après un repas copieux.

Et en période de Noël, beaucoup vont y succomber. En même temps, en Italie, chaque repas est si riche et tout est tellement bon et savoureux qu’on veut tout goûter, alors  il est difficile de ne pas céder à l’abbiocco. 

Les Raspberry 1- la nuit du rituel – BD de PACCO ♥♥♥

Pacco, c’est un illustrateur et dessinateur de BD talentueux, que je suis sur Instagram. Il est d’une extrême bienveillance et sa gentillesse est agréable à voir sur ce réseau pollué. Outre tout cela, j’ai pu lire cette BD avant qu’elle ne soit parue.

En effet, il nous a fait le cadeau de Noël, de nous donner accès à celle-ci via son instagram. Je me disais que j’attendrai que la BD soit disponible à la médiathèque, mais tout le monde en disait déjà du bien, et j’ai cédé à la tentation. Je l’ai dévoré d’une traite.

Les couleurs sont super et les dessins au top, mais j’aime beaucoup son style. Quant à l’histoire, c’est vraiment drôle et je retrouve bien là, la personne que je suis sur Instagram. Je ne veux rien spoiler, mais il s’agit pour cette famille du jurassique moderne de faire face à des sentiments opposés. En effet, le père veut que le fils soit un dur mais, celui-ci préfère jouer à la poupée. D’où le titre de la nuit du rituel, vous voyez.

Bref, c’est drôle, c’est beau et c’est quand le tome 2 ?

La ronde des désirs impossibles de Paola Calvetti-

C’est l’histoire d’Olivia qui a la trentaine et qui donc a déjà vécu un peu, pour savoir qu’on est vite déçue, mais est assez jeune encore, pour croire qu’on peut encore être surprise par la vie.

C’est l’histoire d’une vie où tout bascule, où un petit événement fait tout changer.

J’ai été attirée par la quatrième de couverture, parce que cela parlait de changement, de destin, de trentenaire. Mais je ne me suis pas vraiment prise au jeu de l’histoire et j’ai lu celle-ci sans grand intérêt.

Disons que cela m’a divertie pendant quelques heures. C’est toujours bien de lire et puis, cela fait réfléchir. En effet, un tout petit événement peut tout changer dans la vie.

J’ai aimé cette phrase :

Il va voir ce qu’il va voir le destin.

Légende des appréciations :
♥ Bof
♥♥ Ok
♥♥♥ Super

Les liens ne sont pas des liens affiliés, ils sont juste là pour vous permettre de découvrir les livres, de la même manière que je les ai découverts, mais ils ne sont pas sponsorisés et ils ne sont que des exemples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *