Bilan Cambodge

Activités Asie Cambodge Destinations Tour du monde

Bonjour à tous,


Le Cambodge :  j’avais déjà passé un mois dans le pays il y une dizaine d’années. J’avais déjà parcouru à vélo ces mêmes routes que j’ai empruntées en 2018 avec Tony pour lui faire découvrir un morceau du pays et surtout pour aller m’émerveiller de nouveau devant les temples d’Angkor.

J’ai retrouvé ce pays aux routes poussiéreuses, avec ses camions qui vous doublent sans faire attention et à toute vitesse. Les arnaques quotidiennes rien que pour acheter un petit truc à manger. Mais j’ai retrouvé les temples d’Angkor. Ils ont perdu, pour moi, de leur attrait, car désormais, on retrouve des boutiques de tout et de rien pour les touristes au coeur même de l’immensité des temples. Ca, ça m’a choquée !

J’avais le souvenir d’être arrivée avant le lever du jour près des douves du grand temple d’Angkor Wat, avec tout un tas de touristes en bus parqués avant l’entrée du temple. 

J’avais attendu que le soleil se lève pour découvrir ce temple devant moi. J’avais emprunté ce chemin, pont de pierre pour arriver dans l’enceinte de cette forteresse. Aujourd’hui, nous prenons un pont de plastique flottant, car le pont de pierre est en réparation. Nous arrivons dans le premier spot des vendeurs : chapeaux, casquettes, ombrelles, bouteilles d’eau…

L’enceinte est superbe, elle est encore plus accessible qu’à l’époque car les démineurs œuvrent toujours pour dégager ces temples recouverts de mines.

C’est superbe. J’aime vraiment cette histoire et cette trace du passé. C’est magique et magnifique. Les fresques nous racontent les croyances et les espoirs de ce peuple. Bien sûr, on pense au pillage et à nos musées européens remplis de ces chef-d’oeuvre dérobés, et pourtant la magie opère toujours. Ces temples sont d’une incroyable beauté !
On se demande comment un peuple aussi astucieux et doué a pu sombrer. Mais c’est l’eau. Toujours ce problème d’acheminer l’eau et de la garder. 

Cette fois ci, avec Tony, ce ne fut qu’un séjour express, un tour aux temples et puis on s’en retourne en Thaïlande mais,

J’ai aimé : 

  • revoir ces temples, les grands, les petits, retrouver les visages monumentaux sculptés, le tout malgré leurs nouveaux aménagements touristiques
  • apprendre que les temples que j’avais visités hors des sentiers battus malgré les mines et les interdictions, sont désormais déminés et habilités à la visite au public. Ils ont gardé leur charme, malgré les chemins mis en place pour les visites
  • faire une visite guidée dans ce lieu magique pour en apprendre encore plus sur les fresques et savoir ce qu’elles racontent. C’était fantastique !

Je n’ai pas aimé :

  • le fait qu’ils reconstruisent les temples… je suis partagée sur le sujet. Faut il reconstruire ou laisser la nature qui a repris ses droits ?
  • devoir marchander pour tout

Je rêve :

  • de découvrir encore mieux et plus longuement les temples. La première fois, j’avais pris un pass de trois jours, cette fois-ci, une journée guidée, mais il faudrait que je me documente encore un peu plus sur le sujet.

Bilan : j’aimerais y retourner, mais pas dans l’immédiat, il y a tant d’autres endroits que je rêve de découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *