Un week-end vadrouille : Argoules, Berck et Amiens

Activités Activités en tout genre Archi Déco Design City-trip Découvertes Destinations Europe France Hauts-de-France Jardinage Pas-de-Calais Road-trip Somme

Coucou,

Ce week-end, je suis partie avec Tony découvrir un coin que je ne connais vraiment pas bien en Franc :  les Hauts-de-France et plus précisément un coin du Pas-de-Calais et deux endroits dans la Somme.

Ce qui nous a poussé à aller passer un week-end dans le coin, ce sont les rencontres internationales de cerfs-volants.

Avant d’aller voler, nous sommes allés visiter l’abbaye Saint-Riquier un des trois joyaux de style gothique flamboyant du coin. C’était impressionnant et c’était un village charmant.

Après quoi nous avons suivi la visite guidée de l’abbaye de Valloires à Argoules,( j’aime bien prononcer ce nom, je le trouve assez rigolo et j’ai pas arrêté durant le chemin). Fondée en 1137 par les moines cisterciens, c’est aujourd’hui une Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) et un Institut ThérapeutiqueEducatif et Pédagogique (ITEP).

Après une visite guidée d’une heure, très intéressante, nous avons passé plus d’une heure à nous balader dans les magnifiques jardins de cette abbaye. Découpés en 5 jardins d’ambiance, (en lien, je vous mets le carnet de parcours); il était difficile pour moi de vouloir partir, mais Tony avait hâte de tester les cerfs-volants…

J’y ai pris plein d’idées pour le jardin et celui de ma mère qui a bien plus la main verte que moi. C’est tellement beau !

Et nous voilà, enfin partis vers Berck pour les RICV dans le Pas de calais. C’est une station balnéaire au sud de la cote d’opale posée sur la baie d’Authie. ll y avait vraiment beaucoup de monde malgré le froid, mais le soleil était présent et c’était super. Nous avons vu des représentations de cerfs-volants aux chorégraphies incroyables et d’énormes cerfs-volants de toutes les formes. Mes préférés sont ceux représentant des baleines, ils étaient gigantesques et magnifiques.

Le vent était au top et nous avons pu tester nos propres cerfs-volants, non sans s’entremêler les cables et s’écraser violemment au sol, mais c’était sympa.

Après nos essais de cerfs-volants nous sommes allés dîner à Le Crotoy. Il faut dire que l’on voulait voir des phoques mais ils n’étaient pas là et le froid nous a décidé à dîner dans un restaurant près de la maison de Jules Verne. Là même, où il a écrit 20.000 lieues sous les mers.

Sincérement, cette baie est superbe et je suis bien déçue que nos amis les phoques ne se soient pas montrés.

Le lendemain, direction Amiens que nous avons quadrillé dans tous les sens, alors qu’une immense braderie s’y tenait et que la cathédrale était pleine à craquer en ce dimanche des rameaux.

Voici donc mes incontournables pour la ville d’Amiens, en premier, je vous indique ce que j’ai pu faire et en second, ce qu’il me reste à faire, lors d’une prochaine visite :

J’ai vu et aimé :

  1. la Cathédrale doublement inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO.
    Véritable prouesse technique, la cathédrale Notre-Dame d’Amiens témoigne d’une grande harmonie architecturale.
    Construite de 1220 à 1288, ses dimensions en font un des plus vastes édifices gothiques jamais élevés : 145m de longueur, 42m de hauteur et un volume total de 200 000 m3.
  2. Explorer les ruelles colorées du quartier Saint-Leu, l’un des emblèmes de la ville, et probablement le quartier dans lequel j’ai préféré me balader à Amiens. Les ruelles sont organisées autour de la Somme avec des maisons à colombages aux façades pastel, tout cela lui donnent un charme unique et pittoresque.
  3. Contempler la cathédrale Notre-Dame, le samedi matin, il y a le « Marché sur l’eau » approvisionné par les maraîchers des Hortillonnages.
  4. Abbatiale Saint Pierre de style gothique caractérisée par son imposante façade, cette église est l’un des derniers grands témoins de la puissante abbaye bénédictine de Corbie, qui rayonna à travers l’Europe.

Je n’ai pas vu mais c’est sur ma liste pour une prochaine visite :

  1. Cimetière paysager de la Madeleine, car c’est l’un des plus beaux cimetières romantiques de France avec ses vieux monuments funéraires (dont le tombeau de Jules Verne) et arbres séculaires.
  2. La Maison dans laquelle Jules Verne vécut de 1882 à 1900, pour découvrir l’atmosphère authentique d’un hôtel particulier avec son mobilier du XIXème siècle et revivre les aventures des héros de Jules Verne.
  3. Jardin des plantes, jardin régulier de 9800 m² du XVIIIe siècle présentant des collections botaniques selon le thème : « des Plantes, des Usages et des Hommes ».
  4. Se balader en barque autour des hortillonnages, ces jardins flottants.

J’ai pu préparer ma visite avec le site de l’office de tourisme d’Amiens, qui donne les incontournables de la ville, une petite mine d’or !

J’ai même repéré une voie verte qu’il faudrait bien qu’on aille tester pour un plus long séjour, mais cela n’est pas encore programmé. Une chose est sûre, je reviendrai dans le coin, c’était très beau et très agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *