Maison rouge en Suède

Les maisons rouge en Suède

Archi Déco Design Dalarna Découvertes Destinations Europe Falun Suède

Rien n’est plus typique en Suède que les maisons rouges. Mais savez-vous d’où cela vient ?

Rouge mais pourquoi ?

Alors, on pense souvent que les maisons rouge en Suède sont là parce qu’on les repère mieux dans la neige.

Bon, c’est pas faux ! Mais en fait, ce n’est pas la vraie raison de cette couleur.

Ce rouge oxyde, que l’on appelle le rouge de Falun, a une origine un peu différente.

D’où cela vient ?

Maison rouge en Suède

Le rouge de Falun ou  » Falu Rödfärg « , en suédois, vient tout simplement de la ville de Falun. C’est ici, que l’on extrait le cuivre depuis plus de 400 ans.

Depuis 1616, on extrayait des résidus de minerai qui contenait du cuivre et qui une fois mélangé sous forme de pigments, servent à la base de cette couleur typique pour les maisons rouge en Suède.

D’ailleurs si vous voulez plus d’infos sur une mine de cuivre et sur la région de la Dalécarlie, je vous invite à consulter ce site : ici.

Pourquoi ?

Le rouge rappelle la couleur des briques et à l’époque seuls les gens très riches pouvaient s’offrir des maisons en briques. On voyait ses maisons en briques dans le sud de la Suède comme à Stockholm ou Göteborg. De fait, les maisons en bois, que l’on trouve dans le nord du pays, ont simplement été peintes avec cette couleur rouge pour en améliorer l’esthétique.

Ce n’est que bien plus tard que l’on constatera l’effet protecteur de cette peinture rouge. Eh oui, elle protège le bois contre les attaques fongiques et la dégradation, super, non ?

Aujourd’hui, c’est une tradition d’avoir sa maison de couleur rouge et on relève aussi l’efficacité de cette peinture dans la préservation du bois.

Quelle peinture ?

Cette peinture se compose d’eau, de farine de seigle, d’huile de lin et de résidus provenant des mines de cuivre de Falun qui contiennent des silicates d’oxydes de fer, des composés de cuivre et du zinc. Au fur et à mesure que le rouge vieillit, le liant se détériore, mais la restauration est facile puisqu’il suffit de brosser la surface avant de repeindre.

La couleur réelle peut être différente selon le degré auquel l’oxyde est brûlé, allant du presque noir à un rouge vif et lumineux. Différents tons de rouge ont été populaires à différents moments de l’utilisation de la peinture Rouge de Falun.

Ailleurs ?

Eh oui, son usage a essaimé. Notamment dans les pays scandinaves. En Finlande, on l’appelle punamulta, ce qui signifie terre rouge. En Estonie, c’est Rootsi punane qui veut dire rouge suédois. On l’a trouve aussi en Amérique du Nord, notamment au Canada, mais en Russie également.

Qui en parle ?

Forcément, vous connaissez Fifi Brindacier ? Eh bien Astrid Lindgren, l’auteur de ces histoires tisse un réel fil rouge de ces maisons rouges de Suède dans tous ses romans. On ne peut pas y couper.

Vous aviez remarqué ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.