Las Vegas en quelques jours ou pour Noël

Amérique du Nord États-Unis Nevada

Coucou,

C’est pas Noël et il fait chaud, et je viens vous parler du désert du Nevada. Enfin, plus exactement de l’immense et génial Las Vegas.

Dès que j’entends le nom de cette ville, j’ai automatiquement la chanson et la voix d’Elvis Presley, le King en tête, pas vous ? Viva Laaaas Vegaaaasss ! …

Le costard blanc à paillettes d’Elvis et ses 827 concerts donnés là-bas, c’est tout le reflet de Las Vegas pour moi.

Cette ville à part est un rêve en soi, une ville de néons, cinégénique, magique !

Alors, sortez la gomina et les lunettes noires ! Tout est possible, faites vos jeux, rien ne va plus, je vous emmène à Las Vegas !

Si, pour certains, Las Vegas ne fait que 4 miles de long, soit le Strip, sachez qu’il y a beaucoup de choses à faire rien que dans cette rue.

Partant de Los Angeles, après 4h de trajet sur la route 91 qui serpente au milieu du sable, Bugsy Siegel, le célèbre gangster, fit construire, en 1945, le Flamingo. Le premier hôtel casino de luxe. Ok, le Nevada venait d’adopter une loi autorisant les paris et les jeux de hasard, ce qui nous permet de comprendre pourquoi cet emplacement désertique était idéal.

Un voyage à Vegas, c’est un incontournable dans un voyage aux USA.

 

Quand aller à Las Vegas ?

Las Vegas, c’est dans le désert, il fait donc souvent très chaud. De mai à septembre, c’est très très chaud, je vous conseille donc d’y aller entre octobre et avril, les températures sont bien plus supportables et ne dépassent pas les 27 degrés en général.

J’y suis allée une fois en février, il faisait bon et une fois pour Noël, où j’ai presque eu froid, malgré les 15 degrés. Enfin, une veste en jean, un pantalon, et le tour était joué.


Où manger à Las Vegas ?

Oui, je suis fan de Gordon, il est odieux et il hurle tout le temps en cuisine, mais c’est vraiment bon ce qu’il nous propose dans ses restaurants. Alors, forcément, il est présent à Las Vegas et ses burgers et sundaes sont aussi démesurés que la ville. Les cornets de frites aux truffes sont divins et on se régale dans une atmosphère, certes chargée, mais moins brillante que les néons des casinos.

Autre grande enseigne certes, mais c’est vraiment bon et rien que pour le décor, cela vaut le coup. Souvenez-vous Bubba Gump, c’est le film Forest Gump, avec Tom Hanks. Eh bien, c’est le restaurant de crevettes que voulait Bubba. Toutes les salles font référence à des passages du film : sur votre table, un panneau « court Forest » d’un côté, « stop Forest » de l’autre, pour signaler au serveur que vous avez besoin de lui. Tout y est délicieux, tellement que rien que de vous en parler, j’en ai l’eau à la bouche.

Si vous aimez la musique, c’est là qu’il faut aller. Classiques, les deux enseignes sont partout les mêmes, déclinant leur marketing avec le nom de la ville. On y mange bien, mais c’est pas le top, mieux vaut y aller pour boire un verre car l’atmosphère y est toujours sympa.

Que faire à Las Vegas ?

  • La photo souvenir avec le panneau « Welcome to Las Vegas » pour faire votre premier selfie. Attention, il y a foule, donc patience, ou alors allez-y de bonne heure.
  • Visiter les hôtels de jour et de nuit. Chacun son thème, chacun son style, au delà du fait de pouvoir jouer au casino, il vous faut visiter ces hôtels pour leur décor. Du Mandalay Bay au Wynn en passant par le Louxor, l’Excalibur, le New-York, le Monte Carlo, le Paris avec sa tour Eiffel géante, le Caesar’s Palace, le Bellagio, le Venetian avec ses gondoles et son plafond ciel bleu où à certaines heures, la pluie est programmée (cet effet était hors service quand j’y suis allée), ou le Flamingo, ils sont tous dingues.
    On change de monde en traversant une passerelle, c’est fou ! En plus, vous croiserez une demi-douzaine d’Elvis plus ou moins en forme 🙂
  • Les shows, eh oui Vegas, ce sont des tas de performances et d’artistes, comme Céline Dion, qui s’y produisent. Ce sont des shows grandioses, très chers, mais superbes. Via ce site lasvegas.com, vous trouverez l’agenda des spectacles présentés.
  • Le Bellagio, en plus du casino et de l’hôtel, ne manquez pas de venir voir le jardin botanique qui s’y trouve. En effet, un jardin somptueux est présent et il évolue au fil des saisons : Noël, Nouvel an chinois,  Printemps, Eté, Automne.
    La nuit, placez-vous devant les fontaines, et observez le spectacle des jets d’eau en son et lumière (toutes les 30 minutes pendant 5 minutes). Psst, tout cela est gratuit.
  • Jouer. Je ne peux vous donner aucun conseil, je ne joue pas, même pas au bandit manchot, alors vous expliquer la roulette ou le poker, ne comptez pas sur moi. Pourtant, sachez que si vous vous mettez à une table et que vous jouez, votre verre ne sera jamais vide. En effet, si vous jouez, on viendra vous demander ce que vous désirez comme boisson et le temps s’arrêtera. Pas d’horloge ici, pas de vue sur l’extérieur, votre verre qui ne se vide jamais, vous n’arrêterez plus de jouer…
  • Faire du shopping, bien sûr. Las Vegas regroupe toutes les enseignes possibles et imaginables, de H&M à Dior, en passant par Vuitton et Forever 21, vous trouverez toutes les boutiques possibles. Le Planet Hollywood est d’ailleurs appelé le « Miracle Mile Shops » avec 170 boutiques, 15 restaurants et une salle de concert.
  • Des attractions, comme le grand huit de l’hôtel New-York New-York, ou encore les attractions à sensation fortes, TRÈS fortes pour tout dire, du Stratosphère. Mais pour ces dernières, il faut avoir le coeur bien accroché.

Ne manquez pas d’aller faire un tour à Downtown Las Vegas.

  • Le Musée du néon, joli et bizarre à la fois. Une visite guidée vous permet de faire le tour de tous ces vieux néons et de leur histoire.
  • Prendre la fameuse zipline SlotZilla pour traverser une partie des casinos au-dessus de tout le monde. C’est la plus longue du monde et wow, je regrette de ne pas l’avoir faite.
  • Le MOB museum pour tout savoir du côté obscur de Las Vegas et de l’histoire fascinante de ce lieu.
  • Le Las Vegas Art District 18b, pour voir un peu d’art local.
  • Faire un tour d’hélicoptère au-dessus de la ville et de Hoover Dam, le barrage non loin de là. On peut aussi prolonger le tour en survolant le Grand Canyon.

Pour tout vous dire, j’avais trouvé Las Vegas bien triste pour Noël. Voir des personnes seules jouer machinalement au bandit manchot m’avait rendue triste et les gens avaient l’air triste. Pourtant, ce décor de carton pâte m’a tout de même plu et c’était un Noël magique qui reste parmi mes préférés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *