De part et d’autre de Bordeaux

Bonjour à tous, l’heure des vacances d’été à sonnée, le mois de juillet est là, et les balades se profilent à l’horizon.

Je vous propose donc une sortie week-end à vélo faisant de Bordeaux le point de chute de la première journée et le départ de la seconde.

Descriptif La Réole-Bordeaux-Arcachon et Dune du Pilat

  • Nombre de km : 68 le premier jour, 60 le second
  • Temps de parcours : 2.5 heures
  • Difficulté : facile dans le sens la Réole-Bordeaux, modéré dans le sens Bordeaux-la Réole
  • Parcours : Aller simple (retour en train), La Réole-Bordeaux-Arcachon

J’ai opté pour le sens facile de la balade en partant de la Réole, ville d’Art et d’Histoire. C’est un bourg fortifié autour d’un prieuré très mignon. Il tire son nom du mot latin regula faisant référence à la Règle ecclésiastique de Saint-Benoît que suivaient les moines bénédictins du prieuré de Saint-Pierre.

Les armes de La Réole se blasonnent ainsi :

D’azur à un château de deux tours et donjonné de deux pièces, d’argent, ouvert, ajouré et maçonné de sable, accompagné en chef de trois fleurs de lys d’or rangées en fasce. Le château symbolise celui des Quat’Sos.
La devise de la ville est, en latin, URBS REGULA DUCATUS AQUITANIAE (Ville Regula, duché d’Aquitaine). Ces armoiries remontent à Louis VIII puis à Charles VII. Ce dernier, après la bataille de Castillon autorise la commune à ajouter les trois fleurs de lys. (source : wikipédia)

Bien, l’histoire étant faite, revenons à notre balade. Ainsi, au départ de la Réole, on prend la route sur la voie verte Roger Lapébie direction Bordeaux et alors là c’est que du bonheur.

Quasiment, la totalité du parcours, 68km de descente ! Je rigole en croisant les autres cyclistes qui, eux, montent depuis Bordeaux jusqu’à mon point de départ.

En plus, la route arbore un revêtement génial, qui me transforme en ogive à l’approche de la capitale girondine.

Arrivée à Bordeaux, un petit tour en ville rapide, une soirée tranquille repos et le dimanche matin c’est reparti. Enfin, pas avant d’avoir pris un excellent brunch chez Karl et ensuite, direction Arcachon à 60km de là pour faire trempette et profiter du soleil dans l’après midi.

Il y a plein de pistes cyclables dans le coin, notamment via les Landes où l’on peut rejoindre Arcachon par plein de chemins différents.

Là, j’ai opté pour le plus direct depuis Bordeaux, car je voulais me baigner et voir la dune du Pilat l’après-midi, mais je vous détaillerai un autre itinéraire via Saint Médard et Lacanau dans un autre article 🙂

Un week-end bien sympathique et sportif mais aussi gastronomique, je n’ai pas oublié de manger des huîtres évidement.

Concernant le parcours, il n’y a qu’à se laisser porté. Tout est très bien indiqué via les pistes cyclables. Sans carte, impossible de se tromper, c’est tout à fait idéal pour une balade l’esprit léger.

Laisser un commentaire