Jeep à Hawaï

10 conseils pour organiser un road-trip

Activités Road-trip
Jeep à Hawaï
Jeep à Hawaï

L’idée de faire un road-trip vous traverse l’esprit ? Que vous soyez novice ou pas en la matière, voici mes 10 conseils pour organiser un road-trip .

1- Le temps de conduite

Quelle est la durée de votre séjour ? Combien de temps voulez-vous conduire entre chaque endroit ? Vous voulez passer combien de temps dans chaque lieu ?

Les petites routes, moins fréquentées, sont souvent plus intéressantes en terme d’endroits uniques à voir, mais plus longue en terme de temps de conduite.

Il faut prendre en compte toutes ces données pour vous organiser. De plus, faites attention aux heures de pointes, cela vous évitera de vous retrouver dans les bouchons.

2-  Où dormir ?

Êtes-vous en voiture ? En camping-car (sachez que vous ne pouvez pas vous garer n’importe où, pensez à vérifier les lois locales) ? Vous préférez dormir à l’hôtel ? En camping ? 

Toutes ces questions détermineront vos recherches.

Vous pouvez utiliser Park4night pour connaître les coins sympas pour garer votre camping-car ou votre van.

Aux Etats-Unis avec une voiture vous pouvez même camper sur le parking des Walmart.

3-  Faire des recherches ou pas

C’est bien de faire des recherches pour ne pas se prendre la tête pendant le voyage, mais laissez place à la découverte sur place également. On peut tomber sur de superbes lieux alors qu’on avait pas prévu de passer par là. Par exemple, vous pouvez recevoir des recommandations des locaux qui vous disent que tel ou tel lieu est très touristiques alors que tel endroit est plus sauvage et tranquille.

Sortir des sentiers battus, c’est souvent le bon plan. Tout le monde va voir les endroits recommandés par les guides touristiques, mais peu se laisser guider par les habitants. Le top, c’est de discuter avec les personnes du coin, quand vous êtes à l’hôtel ou au restaurant. Posez des questions sur les choses à voir et à faire dans le coin et demandez ce qu’il y a de bon à manger comme spécialités.

En ce qui concerne les lieux d’histoire, c’est toujours bien d’avoir lu quelques infos avant de s’y rendre. On peut donc choisir selon ses intérêts, d’y aller ou pas.

Perso pour faire mes recherches, je vais sur des sites d’agence de voyages comme Atlas Obscura, Allibert trekking, Karavaniers ou RoadTrippers (pour le Canada, les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande et l’Australie). Cela me donne des exemples de voyages types et je peux faire une pré-sélection de ce que je veux voir et découvrir durant mon voyage.

Je me rends également sur Pinterest, Instagram, des blogs, et Google Maps pour lister tous les spots que j’ai envie de voir. Ensuite, j’organise mon itinéraire étape par étape avec Google Maps ou une carte papier du pays ou de la région.

4-  Que prendre dans son sac ?

Toujours prévoir des vêtements chaud et contre la pluie, même pour l’été. Et oui, en road-trip, on traverse certainement différents climats et terrains (montagne et bord de mer…).

Le tout est d’avoir des vêtements confortables pour être à l’aise en voiture, mais être prêt aussi pour faire une petite randonnée.

Pensez à prévoir des snacks pour la voiture et bien sûr toujours avoir une gourde pour avoir de l’eau à disposition.

Prévoyez également un chargeur adapté à la voiture pour votre téléphone ou votre appareil photo, drone, caméra etc.

N’oubliez pas les sacs poubelles pour la voiture, vous pourrez ainsi nettoyer au fur et à mesure et collecter vos déchets en un seul endroit.

Bien sûr, assurez-vous d’avoir tous les documents pour la voiture, assurance, immatriculation, permis etc.

5-  Télécharger les cartes

Evidemment avant de partir, pensez à télécharger la ou les cartes du pays ou de la région où vous allez. Moi j’utilise l’application HERE WeGo, cela me permet d’avoir mon itinéraire en hors ligne, gratuitement.

Télécharger à l’avance est une précaution au cas où vous n’ayez pas de connexion réseau durant votre voyage et que donc votre GPS ne fonctionne pas. C’est pour cela que j’ai souvent la carte papier avec moi en plus, merci IGN.

6-  Se relayer

Le top, quand vous ne partez pas seul, comme moi, c’est de pouvoir se relayer pour la conduite.

En effet, conduire peut être très fatiguant, cela demande beaucoup de concentration parfois et il est préférable que le conducteur n’ait qu’à penser à la conduite et non pas aux choses à voir et à faire.

Lorsqu’il y a un conducteur et un co-pilote, celui-ci peut donner les directions et c’est une aide précieuse.

7-  Toujours avoir du liquide

Tous les lieux n’acceptent pas la carte bancaire, surtout dans les petites villes. Il est préférable de toujours avoir un peu de liquide avec soi.

C’est toujours pratique pour acheter une bricole sur la route, aller aux toilettes ou même pour payer un péage.

8-  N’attendez pas pour faire le plein d’essence

Ah non ! N’attendez pas pour faire le plein d’essence, c’est un jeu dangereux ! Moi, je suis du genre très flippée avec ça et je préfère faire le plein quand je vois une station, plutôt que de me dire que je peux attendre la prochaine.

9-  Assurances, code de la route et trousse de secours

Emportez toujours une trousse de secours avec vous, on ne sait jamais.

Prévoyez toujours une assurance voyage, on ne sait pas ce qui peut arriver et une fois que c’est fait, c’est trop tard. Prenez vos responsabilités.

Pensez à consulter le code de la route local. Certaines choses se font à des endroits mais pas à d’autres. Vous trouverez des conseils concernant l’Europe sur le site The AA et pour les Etats-Unis sur USA.gov, faites attention, les règles de conduite sont différentes d’un état à un autre. Pour les autres pays, je vous invite à faire une recherche sur le site du gouvernement ou sur le site de l’office de tourisme du pays.

N’oubliez pas de faire votre demande de permis international. En effet, le permis français n’est pas reconnu partout dans le monde, il faut parfois sa traduction. Mais dans tous les cas vous devez emporter votre permis français avec vous.

10-  Prenez des tonnes de photos

C’est le moment pour faire des photos. Que vous ayez un reflex ou un smartphone, c’est le moment de le dégainer et de documenter votre road-trip avec vos clichés.

Voilà, ce sont mes 10 conseils pour organiser un road-trip, j’espère que cela vous sera utile et que vous vous lancerez dans l’aventure !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.