Wat fit

Activités Aquatique Sports

Hello la compagnie, connaissez-vous le  watfit ?

J’ai découvert cette activité, hier ! Et tout ce que je peux vous dire, c’est que ça dépote sacrément.

C’est en sortant de l’entraînement de natation que je suis tombée sur cette activité. Sur l’écran d’information à la sortie de la piscine, là où on se sèche les cheveux, je lis machinalement tout ce qui me tombe sous les yeux.
Cours de watfit à 18h15, reste 10 places.

Il est midi et j’ai fait mes longueurs… je suis déjà ko. Qu’à cela ne tienne, je voulais tester et aujourd’hui est le dernier jour de ce cours pour cette semaine. Je m’inscris donc et reviens le soir même.

Je suis seule pour ce cours. Seule inscrite pour cette nouvelle activité. Je me change et attends le prof, mon petit bracelet indiquant que je suis là pour l’activité du jour. Les maîtres nageurs qui passent devant me disent « oh c’est untel qui fait le cours, ça va être dur, accrochez-vous ».

Je prends cela à la rigolade. Trois personnes qui me disent la même chose, sur la rigueur de ce prof auraient dû me mettre la puce à l’oreille.

Il arrive, va chercher les planches, une pour lui qui restera au sec sur le bord de la piscine et une pour moi, que je vais fixer entre deux démarcations de lignes d’eau…

Je me hisse sur la planche, c’est pas hyper stable, mais le temps qu’il aille chercher la sono, j’arrive à m’installer en tailleur sur ce paddle rectangulaire.

Le cours commence, la musique est lancée, il faut se mettre debout. Ah, ça, forcément, je me doutais bien que je n’allais pas passer 45 minutes assise à ne rien faire sur cette maudite planche instable. Le gainage commence. Retenez bien que quoi que vous fassiez sur cette planche, il faut être gainé. Donc mes abdos se sont bien renforcés. Ce n’est pas mon plus gros défaut.

Les mouvements s’enchaînent, je prends confiance, pas trop quand même, histoire de ne pas me jeter moi-même à l’eau… d’autant que certaines nageurs passent de part et d’autre dans les lignes d’eau, faisant leurs longueurs, pertubés par mes vagues provoquées.

Le plus dur n’est finalement pas de rester debout et de faire des flexions ou des squats. C’est même le plus simple du cours. Oui, parce qu’en fait, j’ai fait mon cours de cross fit. Oui, le même, mais sur une planche, sur l’eau, en équilibre.

Alors quand il s’agit de faire l’araignée, comprenez qu’il faut, à quatre pattes, tendre la jambe gauche et tendre le bras droit en même temps et compenser pour ne pas tomber de la planche, là, tu le sens, le gainage !

Plus, les séances d’abdos, de pompes (exercice toujours impossible pour moi et mes épaules cassées, opérées et pas remusclées), les squats, les sauts, oui, oui, les sauts. Ok, je suis encore timide aux petits sauts de cabri pour alterner les jambes d’effort, mais j’ai réussi. Ce n’est que 5 minutes avant la fin, soit juste avant les étirements, que l’on fait toujours sur la planche, que je suis tombée, pour l’unique fois de la séance, à l’eau. Peu importe, j’avais besoin de me rafraîchir !

Je me suis dit qu’il vallait mieux ne pas tomber trop souvent, car la remontée était difficile.

Les étirements et les positions de yoga ont terminé en beauté cette super séance. J’ai découvert le watfit et j’espère bien que cela sera mon sport de la rentrée. Plus qu’à trouver un cours et filer m’inscrire.

Vous connaissiez ce sport ? Et sinon, quel sera votre sport pour la rentrée ?

 

 

*Je n’ai pas pris de photo de moi même à la piscine, les photos ont été prises via google image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *