Recette slow-cosmétique n*6 : un baume à lèvres

Hello les slow-cosméto,

Nouvelle recette, cette fois on se fait son propre baume à lèvres. Il sera facile à faire, 100% naturel, bio et végétal, pas cher et on dira adios aux produits toxiques, pétrole, silicones, polymères et autres trucs douteux.

Il vous faut :

  • un beurre végétal (karité ou cacao) plus hydratant qu’une simple huile, même si ça fait très bien l’affaire également,
  • une huile végétale (noyau d’abricot, amande douce, huile de coco, huile de carotte, huile d’olive),
  • de la cire végétale (candelilla, carnauba, riz …),
  • un conservateur (huile de germes de blé, vitamine E…),
  • des huiles essentielles (rose, vanille, géranium…) et/ou des colorants naturels (poudre de cacao, betterave, fruits secs, le tout réduit en poudre très fine, sont de super colorants naturels).

 

 

baume à lèvres maison

Recette :

Pour environ 10 ml. de produit soit un pot ou un tube classique

Ingrédients :

  • 1/2 cuillère à café de beurre de karité
  • 1/2 cuillère à café d’huile de coco (j’ai un énorme pot d’huile de coco, donc c’est un peu celle que j’utilise partout)
  • 1/2 cuillère à café de cire de candelilla
  • 2 gouttes d’huile de germe de blé
  • 3 gouttes d’huile essentielle de rose
  • 1 pincée de poudre de fraise

 

Préparation :

    1. Faites fondre au bain-marie le beurre de karité, l’huile de coco et la cire.
    2. Ajoutez l’huile de germe de blé, l’huile essentielle de rose et la poudre de fraise. Mélangez bien.
    3. Versez le tout dans votre pot, j’ai utilisé un ancien pot de baume à lèvres caca que j’ai jeté, comme vous pouvez le voir, j’ai eu un peu de mal à faire une boule donc ce n’est pas très sphérique mais tant pis, ça fait le job.
    4. Laissez refroidir et c’est prêt.

Banco, le baume est tout doux et tellement coloré (enfin sur la photo il a l’air rouge, merci le flash et la photo de nuit, désolée, il est tout de même moins pigmenté que cela en vrai).

Vous pouvez le garder plus d’un an et il vous aura coûté moins de 1 euro, pas mal non ?
Attention : lorsque vous utilisez des huiles essentielles, surtout veillez bien à ne pas surdoser ou surconsommer celles-ci. Faites toujours des tests sur un bout de peau avant d’utiliser les produits que vous fabriquez, histoire de voir si vous ne faites pas de réaction au mélange.

Laisser un commentaire