Lac Pavin mon dernier clin d’oeil à la chaîne des Puys

Coucou à tous, avant de partir en tour du monde, je suis allée faire une dernière petite randonnée en Auvergne.

Je suis allée dire au revoir à mes volcans d’Auvergne depuis Le lac Pavin.

Je viens parler de ce lac, car il se trouve non loin de la chaîne des puys et on en parle beaucoup en ce moment.

En effet, la chaîne des Puys d’Auvergne a été inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que haut lieu tectonique. La décision a été prise lors de la 42ème session du Comité Mondial réuni depuis le 24 juin 2018 à Manama, au Bahreïn.

La chaîne des Puys, c’est un ensemble de 80 volcans dont le point culminant est le Puy-de-Dôme avec 1465 mètres. Qui dit volcan dit éruption, mais il semble que l’on soit à l’abris avec nos volcans endormis. La dernière éruption remonte à 8600 ans pourtant, il ne faut pas écarter la reprise d’activité volcanique dans le secteur.

Outre les 80 volcans âgés de 8 400 à 95 000 ans, le classement porte sur la faille de Limagne, vieille de 35 millions d’années et profonde jusqu’à 3 000 mètres.

«Le site illustre de manière exceptionnelle le phénomène de rupture continentale – ou rifting – qui est l’une des cinq principales étapes de la tectonique des plaques», explique l’Unesco.

La Chaîne des Puys est le premier bien naturel de l’Hexagone inscrit au patrimoine mondial, les autres sites naturels classés se trouvant en Corse et outremer (Réunion, Nouvelle-Calédonie). C’est le 44ème site français à entrer à l’UNESCO et la France est le 4e pays le plus représenté.

 

Enfin, tout cela pour vous parler de ma petite balade au lac Pavin. C’est un lac français d’origine volcanique situé dans les monts Dore dans le Massif central, près de la commune de Besse-et-Saint-Anastaise. J’ai appris son nom en y allant, car comme tous les auvergnants, je pense, je l’appelle Besse-en-Chandesse.

Ce lac est vraiment impressionnant.

Situé à une altitude de 1 197mètres, il forme un cercle presque parfait de 700 à 800 mètres pour une superficie de 44 hectares et une profondeur de 92 mètres. C’est donc le plus profond d’Auvergne. J’ai appris tout cela grâce aux panneaux d’informations sur place.

Pour tout vous dire, j’avais vu le téléfilm Meurtres en Auvergne à la télé. L’histoire se passait là-bas et j’avais envie d’aller voir ce lieu si proche de chez moi que je ne connaissais que de nom. Et c’était l’occasion de faire un coucou à mes petits volcans adorés.

Il n’est pas lié à la chaîne des Puys, car il semble qu’il se soit formé après l’activité volcanique du coin. Mais, l’explosion qui l’a formé a été si violente que l’on en a retrouvé des traces jusque dans les sédiments du lac Léman.

Autre chose qui m’a plu dans ce lac, c’est sa couleur. Il est presque bleu-nuit par temps clair et il est très sombre par temps d’orage. D’où son nom de Pavin, du latin pavens, épouvantable.

La lac présente également une caractéristique unique en France : c’est un lac méromictique. Cela veut dire que les eaux de surface et de profondeur se mélangent moins d’une fois par an. On l’explique ici, parce qu’il a une forme presque conique du volume d’eau, du fait de sa situation très encaissée et protégée des vents. De plus, il existe des sources souterraines qui minéralisent les eaux profondent et les rendent plus denses.

Là-bas, on nous explique aussi que les eaux profondent sont chargées en gaz comme du dioxyde de carbone, de l’azote et du méthane et que cela pourrait entraîner des risques de dégazage catastrophique. Heureusement, selon les scientifiques, le lac Pavin n’est pas arrivé à saturation et présente un état d’équilibre peu dangereux actuellement.

Il y a tout un tas de légendes qui entoure ce lac dont :

  • celle qui le dit être le « lac du diable ».
  • un lac dans lequel se serait jeté le seigneur Roupoutou, non, ce n’est pas un nouveau pokémon, car ses cadeaux pour Besse, une femme dont il était fou amoureux auraient été refusé. Il aurait tant pleuré qu’il aurait inondé le village de Besse et pensant avoir noyé sa bienaimée, il se suicida.
  • ou encore, le fait qu’on entente les cloches de l’ancienne église de Besse sonner le 31 décembre à minuit…

Enfin, c’est une balade tranquille à faire tout autour du lac, été comme hiver. Même si l’hiver, ma petite voiture jouait les savonnettes sur les routes enneigées et verglassées.

Laisser un commentaire