La lanterne des morts d’Estivareilles

Bonjour à vous les élavérins,

Connaissez vous la lanterne des morts d’Estivareilles, ou le lampier ? Cette lanterne est érigée sur la place où se trouvait une ancienne nécropole.

Remontons le temps pour savoir ce qu’est une lanterne des morts.

Eh bien, après recherche, c’est un édifice maçonné, de forme variable, généralement creux dans lequel, au crépuscule, on hissait, souvent avec un système de poulie, une lampe allumée, supposée servir de guide aux défunts.

Il est vraisemblable que les lanternes aient été des fanaux funéraires.

Dès l’antiquité, il est de tradition d’entretenir une flamme auprès des tombes. Cette coutume est reprise par les premiers Chrétiens pour qui la mort n’est qu’un passage de la lumière terrestre vers la lumière céleste.

En France, la plupart des lanternes furent construites vers le XIIè siècle.

Elles sont concentrées pour l’essentiel dans la zone centre-ouest de la France, incluant le département de l’Allier.

Voici, quelques hypothèses quant à leur fonction :

  • phare destiné à guider les voyageurs égarés
  • enseignes indiquant un cimetière
  • fanal permettant aux morts quittant leurs tombes pour hanter les vivants de retrouver leur cimetière à l’aube…

Après la première guerre mondiale, des lanternes des morts ont été élevées sur les cimetières militaires (Douaumont, par exemple).

Pour moi c’était une découverte et pour vous ? Vous connaissiez ces lanternes ? Vous en avez déjà vu ailleurs ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire, je serai ravie d’aller les voir.

2 commentaires sur “La lanterne des morts d’Estivareilles”

Laisser un commentaire